L’augmentation du nombre de candidatures dans les écoles de commerce n’est pas qu’un engouement passager, elle entretient la hausse de 2020

L’enquête révèle un rebond du nombre des étudiants internationaux alors que les femmes et les groupes sous-représentés aux États-Unis se tournent en masse vers des programmes de MBA à temps plein

RESTON, Virginie, 17 nov. 2021 (GLOBE NEWSWIRE) — Le Graduate Management Admission Council™ (GMAC™), une association internationale d’écoles supérieures de commerce de premier plan, a publié aujourd’hui son rapport anticipé d’enquête annuelle sur les tendances des candidatures en 2021. L’enquête, portant sur près d’un millier de programmes de MBA et de masters de commerce, a révélé qu’en 2021, le nombre de candidatures aux programmes des écoles supérieures de commerce a augmenté de 0,4 % par rapport à l’année précédente, soutenant la forte demande enregistrée depuis le début, en 2020, d’une pandémie mondiale, lorsque les écoles de commerce du monde entier ont connu un volume de candidatures exceptionnellement élevé en raison de l’incertitude économique.

« Les candidats ont recherché d’autres options de carrière pendant la récession induite par la COVID, et les écoles de commerce ont introduit des politiques d’admission plus flexibles, entraînant une envolée du nombre de candidatures l’an dernier », a déclaré Sangeet Chowfla, président-directeur général du GMAC. « La question était de savoir s’il s’agissait d’un événement passager causé par la pandémie ou du début d’une nouvelle hausse des candidatures. Dans ce contexte, le cycle des candidatures 2021 indique que la demande croissante pour l’enseignement supérieur en commerce ne relève pas d’un engouement passager, mais qu’elle devrait se poursuivre au-delà de 2020. »

Principales conclusions

On constate un rebond du nombre des candidats internationaux dans les écoles de commerce les mieux classées

Après des années de politiques peu accueillantes en matière d’immigration dans certaines parties du monde et des mois de restrictions des déplacements à l’échelle mondiale en raison de la COVID-19, la demande des étudiants internationaux pour les écoles supérieures de commerce qui s’est accumulée au fil de ces années est apparue évidente dans les données de cette année. La variation absolue pondérée d’une année sur l’autre du nombre de candidatures émanant de candidats internationaux, c’est-à-dire de candidats dont la nationalité diffère de celle du pays où se déroule le programme, affiche une augmentation de 4,1 %, alors que celle des candidatures des candidats nationaux, c’est-à-dire des citoyens du pays où se déroule le programme, est en baisse de 3,8 %. En termes de régions, c’est pour les programmes en Europe, aux États-Unis et au Royaume-Uni que l’on signale une baisse du nombre de demandes d’inscription de candidats nationaux.

Cette différence entre le nombre de candidatures nationales et internationales est particulièrement évidente pour les programmes de MBA à temps plein des écoles de commerce de premier plan. La part des programmes de MBA à temps plein sur deux ans affichant une croissance du nombre de candidatures émanant de candidats internationaux a doublé, passant de 28 % en 2019 à 57 % en 2021. En outre, selon l’US News & World Report, les programmes des États-Unis classés dans le top 50 sont deux fois plus nombreux à avoir enregistré une augmentation du nombre de candidats internationaux (73 %) que du nombre de candidats nationaux (36 %).

« L’apprentissage des écoles de commerce est expérientiel et repose fortement sur les interactions, les discussions, les cohortes et les réseaux d’anciens élèves. Cela est impossible sans une diversité de perspectives et d’origines », a déclaré Katy Montgomery, doyenne associée des programmes des diplômes à l’INSEAD et membre du conseil d’administration du GMAC. « Alors que la mobilité des étudiants reprend progressivement, la diversité qu’elle apporte dans une salle de classe sera bénéfique à la vie sur le campus et l’enrichira. »

Les femmes et les minorités sous-représentées aux États-Unis suivent à nouveau des programmes de MBA en personne et à temps plein

Les programmes de MBA à temps plein ont continué à gagner du terrain en 2021. La moitié des programmes de MBA à temps plein sur un an (52 %) et sur deux ans (56 %) fait état d’une augmentation du nombre de candidatures en 2021, surtout des programmes établis en moyenne à 41 %. Au contraire, les programmes de MBA professionnels tels que les programmes de MBA à temps partiel, de MBA exécutifs et de MBA en ligne – c’est-à-dire axés sur les besoins des professionnels actifs – ont vu leur part parmi ceux qui ont signalé une croissance des candidatures au plus bas niveau depuis 2017.

Les données de cette année indiquent également qu’à l’échelle mondiale, les candidates émergeant de l’ombre de la pandémie se sont reconcentrées sur leurs ambitions professionnelles. En effet, trois sur cinq (60 %) des programmes de MBA à temps plein sur deux ans font état d’une augmentation des candidatures de femmes alors que deux programmes sur cinq (43 %) enregistrent une croissance du nombre de candidats masculins. Par comparaison, une part beaucoup moins importante des programmes de MBA en ligne (42 %) a enregistré une augmentation du nombre de candidates, ce qui souligne la préférence des femmes pour un retour à l’apprentissage en personne et à temps plein.

Aux États-Unis, les femmes et les minorités sous-représentées (URM) montrent une volonté similaire d’étudier sur un campus. Davantage de programmes de MBA à temps plein sur deux ans ont enregistré une croissance des candidatures URM en 2021 (56 %) par rapport à l’année 2019, soit avant la pandémie (37 %), et par rapport aux programmes en ligne (30 %). De manière encore plus notable, les femmes des minorités sous-représentées ont affiché une augmentation impressionnante de 22 % entre 2019 (38 %) et 2021 (60 %) de leur part de candidatures à des programmes de MBA à temps plein sur deux ans.

À propos du rapport

L’enquête annuelle du GMAC sur les tendances des candidatures se concentre sur la demande mondiale pour l’enseignement supérieur en management et analyse les différences entre les programmes et les régions pour la saison 2020-2021 des admissions (classe entrante de 2021). Les données de cette enquête ont été recueillies entre le 8 juillet et le 23 août 2021 et ont recueilli les réponses correspondant à 967 programmes auprès de 269 écoles de commerce à travers le monde. Cette enquête annuelle, menée pour la 23e fois, contribue à une meilleure compréhension de la valeur des diplômes d’études supérieures de commerce et des tendances mondiales et régionales. De plus amples détails sur le rapport complet, ainsi que d’autres séries d’études produites par le GMAC, sont disponibles sur gmac.com/research.

À propos du GMAC

Le Graduate Management Admission Council™ (GMAC™) est une association des meilleures écoles supérieures de commerce du monde entier, au service d’une mission. Fondé en 1953, le GMAC crée des solutions et des expériences permettant aux écoles de commerce et aux candidats de mieux se découvrir, s’évaluer et entrer en relation les uns avec les autres.

Le GMAC fournit au secteur de l’enseignement supérieur en management des recherches, conférences sectorielles, outils de recrutement et évaluations de classe mondiale, ainsi que des outils, ressources, événements et services qui guident les candidats pendant leur parcours dans l’enseignement supérieur. Propriété du GMAC, qui assure sa gestion, l’examen du Graduate Management Admission Test™ (GMAT™) est l’évaluation pour école de commerce la plus largement utilisée.

Plus de 12 millions d’étudiants potentiels par an font confiance aux sites Web du GMAC, y comprismba.com, pour en savoir plus sur les programmes de MBA et de masters de commerce, se connecter aux écoles du monde entier, se préparer et s’inscrire aux examens, et obtenir des conseils sur les procédures d’admission aux programmes de MBA et de masters de commerce. BusinessBecause et The MBA Tour sont des filiales du GMAC, une organisation internationale avec des bureaux en Chine, en Inde, au Royaume-Uni et aux États-Unis.

Pour en savoir plus sur notre travail, rendez-vous sur le site www.gmac.com

Contact pour les médias :

Teresa Hsu
Responsable principale des relations avec les médias
202-390-4180 (mobile)
thsu@gmac.com

hammad

hammad

Top